Dossier UNESCO

Comme vous le savez, la Confédération FALSAB et la Fédération de Gouren travaillent depuis de nombreuses années à l’inscription des jeux et sports traditionnels au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

Ce travail a débuté en 2011 par la réalisation d’un inventaire minutieux de tous les jeux présents en Bretagne. Chaque jeu dispose maintenant d’une fiche détaillée composée d’un descriptif et de photos/vidéos. L’ensemble des éléments est disponible sur le site dédié du ministère de la Culture France. Ce travail « de terrain » a reçu les félicitations du ministère. Il s’agissait à l’époque d’une première. Avant nous, ce travail était réalisé par des ethnologues ou autre expert. Nous avons utilisé notre méthode de travail basé sur le réseau.

A la suite de cet inventaire, nous avons débuté la rédaction du dossier d’inscription des jeux et sports traditionnels bretons au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Après de multiples rédactions, corrections, dépôts du dossier… auprès du Ministère de la Culture France, et au regard des incertitudes concernant un dépôt définitif par la France, nous avons fait le choix et sur les conseils du Ministère, de participer à un dépôt multination, organisé par l’Italie.

Ce dossier multination est porté par nos homologues italiens et plusieurs états européens dont la France viennent apporter leurs savoir-faire, leurs expertises et leurs méthodes permettant la sauvegarde des jeux et sports traditionnels. La France était représentée par plusieurs structures notamment la Confédération FALSAB et la Fédération de Gouren. La Confédération FALSAB a participé à plusieurs réunions de travail en Italie. Les éléments bretons du dossier initial ont été inclus dans celui du dossier italien.

Nous avons le plaisir de vous informer que le Ministère italien vient de déposer le dossier auprès de l’UNESCO pour son étude : http://www.unesco.it/it/News/Detail/738

C’est un premier grand pas !! Maintenant, il va falloir attendre plusieurs années avant de connaître la décision finale de l’institution Unesco mais nous pouvons d’ores et déjà nous réjouir que les jeux et sports traditionnels et notamment les jeux bretons soient référencés auprès des ministères France et Italie et nous croisons les doigts pour que ce soit le cas par l’UNESCO.